Une nouvelle année, un nouveau millésime. Que s’est-il passé en 2013.

L’hiver est froid et pluvieux

Froid et pluie caractérisent l’hiver 2013. Les températures sont bien en dessous de la normale. Un épisode neigeux en janvier, ce qui est un évènement dans le sud. Le mois de mars est exceptionnellement pluvieux. A la sortie de l’hiver, le débourrement a une dizaine de jours de retard.

Le printemps se fait attendre

Du débourrement à la floraison, pluie et fraicheur sont encore au rendez-vous. Début mai, un léger redoux, avec des températures plutôt agréables, permet à la végétation de démarrer. Par contre, la fin du mois de mai est très fraiche (la plus froide depuis 1950). Dans ces conditions, le retard enregistré en début de printemps n’est pas rattrapé. La floraison s’est déroulée début juin avec un retard supérieur à 10 jours.

Le beau temps arrive avec l’été

Avec la remontée des températures fin juin, la vigne peut enfin utiliser les réserves en eau accumulées depuis l’automne et pousser avec plus de vigueur. Par contre coulure et millerandage sont observés sur tous les cépages mais plus particulièrement sur les grenaches. L’été est presque parfait. Des températures plutôt chaudes mais pas caniculaires, des petits orages fin juillet et début aout, des nuits plutôt fraiches, tous les ingrédients sont réunis pour donner un millésime de qualité. La véraison a toujours une dizaine de jours de retard mais les raisins sont beaux et les vignes magnifiques.

Les vendanges commencent

Elles débutent le 11 septembre soit une dizaine de jours plus tard que d’habitude. Elles sont groupées, les cépages tardifs sont quasiment mûrs en même temps que les cépages précoces. Pas de pluie, des vinifications qui se passent sans problème, des mouts bien équilibrés, avec de la finesse et une belle fraicheur, un très beau millésime 2013 qui s’annonce.. Et toujours sans SO² ajouté...

Le travail avance dans les vignes

En 2013, nous avons poursuivi les sur-greffages de Carignan avec des bois venant de différents conservatoires. Nous avons également greffé en place des Aramons noirs et gris ainsi que des Clairettes Musquées sur les « américains » plantés il y a trois ans. Une belle parcelle de gobelet commence à prendre forme. En 2014, nous débuterons la plantation d’arbres et de haies autour des vignes afin d’améliorer la biodiversité (1000 arbres et plantes prévus en l’espace des trois ans). Les vignes évolueront désormais dans des espaces encore plus préservés. Comme dans un écrin...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.coutelou.fr/trackback/4